Le spécialiste français du thé haut de gamme
Contactez-nous ! +33(0)1 30 16 81 00
inscrivez-vous à notre newslettter

Les couleurs de thés

LES COULEURS DE THES

Á la découverte des couleurs de thés...

Qu’il soit vert, noir, blanc ou d'une autre couleur, le thé vient d’une seule plante, le Camellia Sinensis. C’est le processus de transformation de la feuille qui détermine la couleur du thé.

La qualité d'un thé dépend autant du berceau de sa naissance que des soins dont on l'entourera à toutes les étapes de sa transformation. L'exposition la plus favorable et un sol prédestiné à cette culture n’engendreront jamais rien de grand sans une habileté humaine polie par des siècles d'observation.

LE THÉ BLANC

LE THÉ BLANCSans doute le plus ancien des thés de Chine, celui qui connait la préparation la plus simple et entièrement manuelle.  En Chine, les plus connus sont le Bai Mu Dan « pivoine blanche » et le Yin Zhen « aiguilles d’argent » du Fujian, plus raffiné, uniquement constitué du pekoe (bourgeon) terminal. Le Bai Cha est le moins connu de tous mais pas le moins intéressant. 

LE THÉ BLEU-VERT

LE THÉ BLEU-VERTLes Oolongs (ou wu-long), à mi-chemin entre verts et noirs, ces thés dits bleu-vert sont partiellement fermentés. Wu-long signifie "dragon noir" en chinois, et leur apparition dans la province du Fujian au XVIIe siècle a alimenté de nombreuses légendes. Faibles en théine, les Oolong se dégustent toute la journée.

 

LE THÉ JAUNE

LE THÉ JAUNETrès rare, il est essentiellement récolté dans la province du Hunan en Chine, une fois par an, dans une île à la nature très sauvage, située au centre du lac Dong Ting, non loin de la capitale, Changsha. Le plus connu des thés jaunes est le Jun Shan Yinzhen.

LE THÉ NOIR

LE THÉ NOIRUne anecdote chinoise rapporte que, lors d'une expédition de caisses de thé vert en vers l'Angleterre au XVIIe siècle, la cargaison aurait subi quelques avaries. le thé aurait partiellement moisi, donnant aux feuilles une couleur très sombre. Ainsi serait né le premier thé que les Occidentaux  nomment "noir", à l'inverse des chinois qui, privilégiant la couleur de l'infusion, le disent "rouge".

LE THÉ SOMBRE

LE THÉ SOMBRELe thé Pu'Er (appelé aussi thé sombre). Ils viennent de Chine uniquement (Yunnan, Sichuan et Hunan) et datent de la dynastie des Tang. Il existe deux types de Pu'Er : les « sheng » (crus) et « shou » (cuit). Les Chinois sont très secrets à propos de ce procédé de transformation, beaucoup ont des « recettes » différentes.

LE THÉ VERT

LE THÉ VERTOn en distingue de nombreuses sortes, souvent de qualité remarquable et à la production limitée. Les thés verts n’ont pas connu d’oxydation et peuvent prendre des formes et aspects très différents. A découvrir et à déguster avec la sélection George Cannon.