Prix
15-15
COULEUR
NOTE
LABEL
PAYS D'ORIGINE

LE THÉ BLEU-VERT

Les oolongs (ou wulongs qui signifie dragon noir) sont également appelés thés bleu-vert ou semi-oxydés, ou en voie d’oxydation ou partiellement oxydés. De nombreuses légendes ont éclos autour de ce thé et enrichissent son histoire. La méthode de préparation des Oolongs consiste à flétrir, souvent au soleil, les feuilles fraîchement cueillies, à les brasser ensuite dans des corbeilles en bambou pour briser légèrement les feuilles, à les rouler, laisser reposer dans des paniers, recommencer l’opération jusqu’à dix fois. Un début d’oxydation a lieu ; on va chauffer puis presser les feuilles et renouveler les opérations plusieurs fois.  Le degré d’oxydation peut varier de 10 à 70% ; moins un thé wulong est oxydé et plus il se rapproche des thés verts (aspect des feuilles, coloris de la liqueur, saveur) ; c’est le cas des Tie Guan Yin de Chine ou des Dong Ding de Taïwan ; et plus la feuille est oxydée et plus elle se rapproche des thés rouges (Chine, Feng Huang Tan Cong, Beauté orientale ou Fancy de Taïwan).
La préparation occidentale de ce thé donne d’excellents résultats gustatifs si l’on verse une eau à 95 °C, le plus doucement possible et en cercle, pour une infusion de 5 à 7 minutes. Une préparation à la chinoise (Gong Fu Cha) permettra d’apprécier les richesses d’infusions successives et courtes (95 °C - 30 secondes à une minute d’infusion). Les Oolongs de haute qualité permettent sept infusions successives au minimum.
Baïkal (Goût Russe), thés noir et oolong parfumés BIO* - Boîte métal 100 g
Harmonie de thés noirs et bleu-vert, zestes d’agrumes.
15,00 EUR